optimisation des encaissements

2021-07-01

L'optimisation des encaissements


L’encaissement est un acte pouvant se résumer assez facilement et qui pourtant est extrêmement complexe. Loin de s’arrêter au simple fait de recevoir ou de payer la somme due, il faut aujourd’hui prendre en compte l’organisation complète de cet encaissement. Complexifié par les crédits à la consommation, les paiements en plusieurs fois et de nombreux autres moyens nouveaux de paiement, l’encaissement prend aujourd’hui de nombreuses formes. L’un des problèmes freinant son optimisation est la gestion des impayés, véritable source de problèmes financiers comme relationnels pour les entreprises.

Les impayés : une vraie source de frais pour les entreprises

Lorsque l’on parle d’optimiser l’encaissement, on parle indirectement des manières de gérer au mieux les impayés, impayés étant partie intégrante de la vie d’une entreprise. Ils ont des conséquences bien plus lourdes que le seul fait pour l’entreprise de ne pas avoir reçu le paiement à temps. Les couts des impayés sont en effet une véritable épine dans le pied des entreprises, qui se doivent généralement de les amortir eux-mêmes malgré le travail accompli.

Cette perte financière directe n’est donc pas la seule complication découlant des impayés. En conséquence, les entreprises touchées devront compenser cette perte par un accroissement de l’activité en fonction de leur taux de marge. Le tableau récapitulatif ci-dessous, proposé par Le Blog du Dirigeant, rend compte du chiffre d’affaires supplémentaire à réaliser pour compenser l’impayé :

tableau optimisation encaissement

Source : Le Blog du Dirigeant

De manière assez paradoxale, c’est donc bien l’entreprise qui couvrira en premier lieu les frais. Si cette compensation n’est pas insurmontable pour certains professionnels étant stables financièrement, elle peut entraîner de profonds changements pour d’autres l’étant moins à un instant T :

  • Un réajustement du niveau de risque, entrainant un durcissement des tarifs et de l’accès aux crédits
  • Un frein aux embauches et potentiels investissements prévus
  • Un dérèglement de la Trésorerie de l’entreprise

En plus de ces phénomènes, les impayés doivent faire l’objet d’une démarche de recouvrement passant notamment par des huissiers, rajoutant des frais juridiques à l’entreprise victime. Evidemment, ces démarches nécessitent l’implication de responsables de l’entreprise, qui au lieu de se concentrer sur la progression de leurs projets doivent gérer des problèmes pour lequel le travail a déjà été effectué.

La gestion des impayés est donc un procédé extrêmement frustrant en plus d’être couteux. Nous avons évoqué les conséquences financières plus haut, mais il ne faut pas négliger leur impact psychologique. Le « roller coaster » émotionnel subit est fort : vous passez d’un sentiment d’une vente accomplie au calvaire de la gestion des impayés, ayant des conséquences sur le long terme pour votre entreprise. Il est difficile de remotiver vos équipes quand tout le travail fournit aboutit sur ce genre de situation.

Malgré tous les problèmes liés aux impayés évoqués dans cet article, des solutions plus ou moins complexes existent pour prévenir au mieux ce phénomène. De manière évidente, l’une d’entre elles est d’apporter une importance accrue sur la capacité des clients à payer, surtout lors d’un paiement récurrent. La précipitation des ventes, bien que naturelle, peut en effet avoir des conséquences plus tard. La concrétisation d’une vente à l’instant T est gratifiante, mais le fait de bien vérifier la pérennité de son client est une solution à plus long terme. Cette pérennité est observable via un suivi strict et régulier des activités du débiteur, permettant de mieux anticiper les finances de ce dernier. D’autres outils permettent également d’être informé de la mise en liquidation judiciaire de certains clients.

Ces solutions découlent du bon sens mais la pression de faire des ventes pour une entreprise est réelle. Le choix parfois délibéré d’accorder sa confiance à un client potentiellement instable n’est pas facile à faire et peut être considéré comme un vrai pari.

Cette instabilité a poussé Olkypay à réfléchir sur des moyens de prendre en charge ces impayés et d’alléger les inquiétudes des entreprises les concernant. Dans le prochain article nous vous expliquerons précisément comment pallier cette problématique à travers notre plateforme de gestion SIO4

Suite..